Terrain

Terrain

 

Situé dans le Parc Naturel Régional Normandie-Maine, à la limite du massif armoricain, Sillé-le-Guillaume qui, sous la Révolution, avait pris le nom très imagé de Sillé-la-Montagne, se caractérise par la variété de ses paysages tourmentés et verdoyants.

Histoire

Si à la fin du XVe siècle seuls trois chemins traversaient la forêt de Sillé (dont le chemin Montois qui reliait Le Mans au Mont-Saint-Michel), la forêt a par la suite été progressivement exploitée pour fournir le charbon de bois nécessaire à la métallurgie. Vous trouverez ainsi sur la carte de nombreux canaux d’irrigation et charbonnières, qui témoignent de ce passé.

Ancienne propriété des Barons de Sillé, la forêt de 3500ha devient propriété de l'état en 1925.

Particularité des terrains

Constituée désormais de chênaies et de pinèdes, elle cache par ailleurs de nombreuses richesses (tourbières et des landes humides) dans de petits vallons surplombés par des escarpements rocheux (grès armoricain). Elle abrite également plusieurs étangs, mares, cours d’eau et landes sèches protégées par une zone NATURA 2000 depuis 2003.

 

Cartographie

 

logo ISOHYPSECet ensemble a été cartographié en 2016 par Rémi LEQUINT de la société ISOHYPSE.

 

 

Le Mot du Cartographe

« Si vous pensiez connaître les terrains de l'Ouest de la France, vous ne connaissez pas les Alpes Mancelles. Le terrain de Sillé est caractérisé par une forêt vallonnée, parfois rocheuse et souvent très courante. Il y a des alternances marquées de zones de feuillus et de conifères avec des secteurs aux éléments épars et d'autres secteurs plus techniques où il faudra adapter son orientation. »

Les anciennes cartes

Le Grand Etang   Le saut du cerf - Rochebrune
 ico ge    ico scr